Voler en intérieur  

Le drone c’est parfait quand il fait beau, mais « quid » des dimanches pluvieux, souvent consacrés à des après-midi jeux de sociétés. Que peut-on trouver de mieux qu’un petit drone d’intérieur pour prolonger son entrainement le soir ou au travail dans l’open-space ?!

 

Je vous conseille l’un des deux mini-drones suivants :

le Eachine E010 ou le JJRC H36.

Les deux drones sont identiques (ils sortent de la même usine) seul l’autocollant posé dessus change… Ils tiennent dans la main et pèsent seulement quelques grammes. De ce fait, ils sont parfaitement adaptés pour les vols dans le salon. Même vos vases ne risqueront pas grand-chose de vos erreurs de manipulation.

Et erreurs il y aura car il va falloir « dompter » ces mini-drones qui nécessitent bien plus de dextérité et d’entrainement que les drones stabilisés de photographe (type DJI).

 

Contrairement aux drones équipés de GPS dont le stick de gauche permet de monter et descendre, ici elle permet de gérer la vitesse de rotation des moteurs (et par extension des hélices).

Lorsque le joystick de gauche est en bas les moteurs sont arrêtés et lorsqu’il est en haut la puissance des moteurs est à son maximum, il va donc falloir apprendre à gérer la vitesse et à trouver ce « point d’embrayage » qui va permettre au drone de maintenir une altitude (à peu près) stable.

 

Avec le mini-drone : pas le temps de cligner des yeux, il faut constamment maintenir sa concentration sur les commandes (comme en voiture du reste).

N’espérer pas réussir du premier coup, il faut au moins 2 à 3h d’entrainement pour commencer à s’en sortir.

 

Vous pouvez acheter le mini-drone sur Banggood, Gearbest, Aliexpress ou Amazon.

Les drones sont généralement vendus avec une seule batterie, soyez attentifs à prendre des batteries identiques si vous voulez en acheter des supplémentaires.

 

Attention : le drone ne pesant que quelques grammes il n’a aucune résistance au vent et se fera emporter comme une feuille morte à la moindre brise si vous tentez de le piloter à l’extérieur.

 

Petite astuce pour savoir si un drone peut aller en extérieur : il faut qu’il soit équipé de moteurs dit « brushless », qui sont des moteurs très puissants composés d’électro-aimants comme dans les perceuses. En opposition au moteur « brushed » (« moteur à balais » en français) qui n’ont aucun couple et ne peuvent voler qu’en intérieur ou avec moins de 5 km/h de vent (ce qui est très rare).

Le poids joue également un rôle important : plus le drone est lourd, plus il est « assis » dans les airs et sera moins sujet aux bourrasques (généralement, plus le drone est lourd, plus les moteurs seront puissants !).

 

Bon vol !!!

Commande des GAZ : Elle permet d'accélérer / ralentir la vitesse des moteurs

Commande du LACET : Elle permet de tourner le drone sur lui-même

Commande du TANGAGE : Elle permet de faire avancer et reculer le drone

Commande des ROULIS : Elle permet de "glisser" en crabe à droite et à gauche

Radiocommande - RC Drone